fren

06 21 09 35 31

» » Produire en serre froide

Produire en serre froide

jeudi 11 novembre 2021

Produire en serre non chauffée, un choix guidé par des préoccupations liées au réchauffement climatique.

 

Une serre peut être chauffée, ou du moins être maintenue "hors gel" durant l'hiver, à l'aide de chauffage au fioul, au gaz (énergies fossiles non renouvelables) ou électrique (énergie nucléaire). C'est une assurance de conserver sa production quels que soient les aléas climatiques et cela permet de semer et cultiver des plantes fragiles et sensibles au gel (plantes exotiques, annuelles...)

 

L'agastache, une vivace mellifère qui supporte la sécheresse en sol drainé

Considérant que ces énergies sont utilisées de manière plus pertinente pour réchauffer les... humains, j'ai choisi de produire mes plants en serre froide, au risque de perdre une partie de ma production en une seule nuit, (rappelons-nous le mois d'avril 2021, où j'ai mesuré -7° sous la serre !). Cela demande pas mal d'organisation (dans ma maison : c'est la valse des semis, et dans la serre, on étale les voiles de protection le soir pour les enlever au matin !) et peut provoquer quelques sueurs froides (ah ah ah) lorsqu'il gèle fort...

 

 

Ma serre froide accumule cependant la chaleur au moindre rayon de soleil et est indispensable pour me permettre de proposer des plants dès le mois d'avril, pour les variétés les plus précoces.

Grâce à elle, je prends un peu d'avance sur la nature tout en respectant ses cycles et préservant la qualité de l'environnement.

 

Et si mes plants sont moins précoces que ceux qu'on peut trouver en serre chauffée, ils sont plus rustiques et adaptés aux saisons et au climat isérois...

 

 

Agastache 'Apricot sprite', une vivace mellifère qui supporte très bien la sécheresse en sol drainé >